Promenade en Touraine

Publié le par Patrick DEPRINCE

J'ai reçu un cadeau putôt sympa de la part de mon employeur : un tour en hélico ! J'ai choisi un petit aérodrome près d'Amboise pour en profiter. Bien sûr ce fut l'occasion d'un week-end tel que nous les aimons avec mon épouse. Et cette fois-ci la PL17, enfin équipée de son nouveau moteur, nous a donc conduits en Touraine.

Voici quelques photos prises lors de ce voyage. Nous avons beaucoup apprécié la ballade le long de la Loire.

 

Panhard PL17 Patrick Deprince      Elle n'a pas fini son rodage.

 

 

Pont sur la Loire, Patrick Deprince                                                                                 Vraiment on adore ce fleuve !

 

Panhard PL17 à Amboise

 

 

 

 

 

 

 

 

Petit arrêt pique-nique à Amboise

 

 

 

Patrick Deprince, bord de Loire

Au bord de la Loire, nous trouvons un endroit abrité du vent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Annie Deprince Panhard PL17 Touraine

 

 

 

 

 

 

 

Je profite de la tranquilité du lieu pour confier le volant à Annie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Yakult Patrick Deprince, Yakult, Touraine

 

                                                          Nous voici arrivés à l'aérodrome ! Merci Yakult et Corinne

 

 

 

patrick deprince, Hélicoptère Touraine  Annie et moi avons déjà volé sur toute sorte de machines mais ce fut pour nous un baptême. Et une bonne surprise, car je ne pensais pas me trouver dans un engin aussi silencieux et stable. Nous avons pu survoler la Loire et rejoindre le Cher, c'était tout à fait agréable et confortable.

 

 

patrick deprince hélicoptère Amboise Touraine                                                          Voilà une petite machine tout à fait sympathique ; on pense

                                                      recommencer ce genre de vol. Pourquoi pas au-dessus de la baie

                                                                                    du Mont Saint-Michel ?

 

Mais pour le moment reprenons la route, nous sommes en Touraine et nous allons en profiter pour faire connaissance avec un mode d'habitat plutôt original : les troglodytes.

 

patrick deprince Loire Touraine  Je ne peux résister à l'envie de prendre quelques photos sur la route qui doit nous mener au gîte que nous avons réservé. Faire le chemin en ancienne incite à la flânerie ; c'est un bonheur.

 

Panhard PL17, Patrick Deprince, Loire

 

La PL 17 présente cet avantage d'être une routière relativement rapide, et nerveuse. Son petit Flat-win de 850 cm3, emmène  facilement l'auto à plus de 130 km/h lorsqu'il en est besoin, et les dépassements ne sont jamais un problème grâce à ses reprises. Ceci dans le confort égal à celui d'une DS, quand on a la chance comme moi de bénéficier de l'équipement optionnel Relmax S.

Quand je roule en moderne, même si je garde une préférence pour les routes départementales ou nationales, le paysage défile dans le silence et je me fais prier pour un arrêt photo. En Panhard, c'est le contraire : le ronron du moteur qui est tout ce qu'il y a de présent, et la suspension qui donne l'impression de flotter incitent à ralentir l'allure, prendre son temps... Les arrêts se font naturellement : c'est une autre manière de profiter d'un voyage. Les signes de sympathie sur la route sont courants, et presque chaque halte attire quelque curieux ou nostalgique avec une petite discussion à la clé !

 

Patrick Deprince, troglodytes

 

 

Puisqu'il est question de rencontre, voici la surprise que nous avons trouvée en arrivant à notre "hôtel" troglodyte : Chevrolet Caprice. C'est une dame de 86 ans qui la conduit ! Comme elle le dit elle-même "les gens me laissent la place sur la route !"

Après le baptème en hélicoptère, une autre nouveauté pour nous. Les troglodytes... mais la version 21ème siècle heureusement !  Merci à ma petite soeur Chane qui a eu la bonne idée de nous offrir cette nuit originale.

 

troglodytes loire patrick deprince

troglodytes loire patrick deprince

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais ici, il est question de voitures, donc je ne ferais pas de digression ; si ce n'est pour dire que nous avons reçu un accueil de grande qualité. Nous avons passé une soirée délicieuse de part la succulence du repas (j'ai encore en souvenir le foie gras et son accompagnement, confectionné par monsieur André ! sans parler du dessert...)

Ce monsieur André, que je n'ai pas eu la chance de rencontrer, a néanmoins remarqué la PL17 et elle lui a tapé dans l'oeil, on peut le dire, puisque j'ai eu le plaisir de recevoir le lendemain matin le cadeau d'une bouteille de Touraine, un brut rosé que j'ouvrirai pour mon anniversaire proche. Je le remercie de cette attention. Voilà encore un exemple, des belles choses vécues en ancienne.

 

troglodytes loire patrick deprince Loire

Le lendemain matin, donc, nous reprîmes la route. Il avait gelé dans la nuit. La Loire est magnifique dans cette lumière glacée, il fallait bien que j'immortalise l'instant.

 

troglodytes loire patrick deprince Loire

 

Langeais, Anne de Bretagne, Chateau de Langeais

 

 

A quelques kilomêtres, nous arrivons au château de Langeais où convola en noces Anne de Bretagne.

 

Visite obligatoire !

 

Pas déçu, la visite est captivante.

 

 

 

 

 

 

 

Langeais, Anne de Bretagne, Chateau de Langeais

Langeais, Anne de Bretagne, Chateau de Langeais, Patrick Deprince

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

               La Loire n'est pas loin, que nous admirons depuis une des fenêtres du château.

 

 

 

 

 

 

 

Après cette passionnante intrusion dans l'histoire de France, nous repartons

pour une autre visite : celle de l'étonnant musée Dufresne.

Panhard sans soupape, Patrick Deprince

 

 

 

 

 

Petit clin d'oeil : il s'agit d'une Panhard, bien sûr !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

musée Dufresne, remorques Dufresne, Panhard, Patrick Deprince

 

 

  Sans m'étendre, je suis bien forcé de dire que j'ai été épaté !

Monsieur Maurice Dufresne était vraiment un sacré bonhomme : respect ! Je vous recommande cette visite.

 

Le bâtiment qui abrite une partie de sa collection est une ancienne papeterie : donc l'eau fait partie du décors.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est temps de rentrer : on fait quelques photos sur la route. La Loire est décidémment très attachante !

 

Patrick Deprince, Loire, Touraine, Loire, Patrick Deprince

 

blois, Patrick Deprince, Loire, Touraine, Loire, Patrick Deprince

                                                                                  Blois

 

 

Blois,Patrick Deprince, Loire, Touraine, Loire, Patrick Deprince

 

              Fin de la promenade , c'est maintenant qu'il va falloir envoyer les chevaux valeureuse PL 17.

Un dernier regard sur ce beau fleuve, et il ne reste plus qu'à filer sur Paris. Si j'ai de la chance je trouverai une pompe encore alimentée en carburant. Sinon tant pis, l'auto n'est pas très gourmande en conduite sage... il me faudra retenir les 50 chevaux de la machine, mais j'aimerai bien me faire quelques petites pointes : vous n'imaginez pas mon régal quand je surprend le regard d'un conducteur se faisant doubler par cette drôle de voiture !

 

Publié dans Les sorties en PL17

Commenter cet article